Non classé

Discipline : Match gagné pour l’AB Merouana devant  l’USM Khenchela

Discipline4

La Commission de discipline a prononcé des  décisions à propos du match USM Khenchela  – AB Merouana  du 23 avril dernier. Cette rencontre qui n’est allée à son terme (partie arrêtée à la 73’) a connu des incidents et  un envahissement de terrain au moment l’ABM menait par 1/0.

Voici les décisions :

  • Match perdu par pénalité à l’USM KHENCHELA pour en attribuer le gain à l’AB Merouana qui marque 03 points et un score de 03 but 00 pour envahissement du terrain par leur public entraînant l’arrêt définitif de la partie + 70.000 DA d’Amende
  • 01 (Un) Match à HUIS CLOS à l’USMKHENCHELA.

Voici par ailleurs les attendus :

AFFAIRE  N° 679 : Rencontre ABM – USMK du 23/04/2019

  • Après étude de la feuille de match
  • Après lecture du rapport de l’arbitre
  • Après lecture des rapports des officiels de match
  • Après lecture du rapport de l’équipe l’ABM
  • Après lecture du rapport de l’USMK
  • Après audition du Président et Dirigeants de  l’USMK

L’examen de l’ensemble des documents versés au dossier fait ressortir que des incidents graves  se sont déroulés lors de la rencontre;

Attendu : qu’à la 73 mn (selon les rapports des officiels) suite à une faute sifflée par l’arbitre en faveur de l’ABM alors que le score était de 1 à 0 au profit de l’équipe locale, une mêlée entre les joueurs a eu lieu.

Attendu : que dans cette confusion un joueur remplaçant de l’ABM FAREH Ahmed lic 503322 a agressé  un joueur adverse, provoquant ainsi son expulsion par l’arbitre directeur.

Attendu : qu’a la suite de cette confusion la galerie de l’USMK  a envahit le terrain obligeant les joueurs des deux (02) équipe  et les officiels du match à se refugier dans les vestiaires.

Attendu : que l’intervention du service d’ordre qui s’est interposé  à cet envahissement du terrain a provoque un violent accrochage avec les supporteurs de l’USMK.

Attendu : qu’a l’issue des violents affrontements entre la galerie de l’USMK  et les membres des services de sécurité entrainant un climat d’insécurité indescriptible les arbitres et les officiels ont essayé de reprendre la partie.

Attendu : toutefois qu’au constat de l’arbitre le terrain ne répond plus aux exigences de la loi 1 (filets déchirés, supports des buts saccagés poteaux de coin brises et les abris des joueurs remplaçant saccagés) l’arbitre a été dans l’obligation de mettre fin à la rencontre à la 73 minutes de jeu.