Non classé

Décès de  Said Amara,: Les condoléances de Ali Malek

117031486_3500487969995769_209650084631730775_n

Said Amara, un des membres de la glorieuse équipe du FLN,  n’est plus. Il est décédé dimanche matin  à 5h00 à Saida à l’âge de 87 ans.

Suite à cette triste nouvelle, le Président de la Ligue Nationale du Football Amateur, M. Ali Malek ,  adresse au nom du Bureau exécutif, ses condoléances les plus attristées à sa  famille et à la fondation de l’équipe du FLN. Il leur exprime sa profonde sympathie.

Puisse Dieu, le tout puissant, accorder à la défunte sa sainte miséricorde.

 

Biographie de M.Said Amara

Said Amara est  une figure incontournable et emblématique du football national. Il a occupé plusieurs postes techniques et dirigeants dans les différentes structures du sport national et international.

En tant que joueur,  il a mené une carrière dans plusieurs clubs en France  et en Algérie. Il a commencé au début des années cinquante, à jouer  avec  la  Gaité de Saida avant de joindre la grande formation de l’équipe le Sporting de Bel Abbès, ensuite il est monté en Franche pour signer une première licence professionnelle avec  RC Strasbourg  puis un contrat  avec l’AS Béziers.

En 1960, en plein championnat, Amara quitte, sans avis,  son club,  pour regagner Tunis, lieu du rassemblement de la future équipe du FLN en réponse  à l’appel du parti libérateur, qui a décidé de constituer une équipe de football en mesure de porter la voix de la guerre de libération de l’Algérie sur la scène internationale..

A l’indépendance, Amara, retourne en France et signe une licence aux Girondins de Bordeaux,  puis il revient deux ans  après dans sa ville natale Saida où il signe une licence avec le Mouloudia local.

En sa qualité d’entraîneur-joueur du MCS, il a conduit en 1965  cette formation à son seul  sacre de son a existence. Il a remporté le trophée de  la coupe d’Algérie  devant  l’ES Mostaganem.

Avant de raccrocher définitivement, il a joué dans un autre club, la JSM Tiaret puis il a embrasé  ne carrière d’entraîneur qui le mènera au poste de sélectionneur national en chef en 1973. Il a connu cette  sélection comme joueur puisqu’il a porté entre 1963 et 1964, dix fois le maillot des verts.

Amara a occupe également d’autres  postes, entraîneur de clubs,  Directeur Technique national, Président de la FAF, Président de la Ligue Régionale de Saida. , Il a achevé sa carrière sportive en 2017.

Said Amara joindra son fils Bachir, mort à 60 ans, en octobre 2017 et sa femme El Hadja Yamina née Holvech Jeanine Georgette, à l’âge de 78 ans, en novembre 2017.