Non classé

Championnat de Ligue2 : L’USM Khenchela et le MC El Bayadh en Ligue 1

stade dar el beida

Le championnat de Ligue 2 a pris fin ce samedi 21 mai 2022 avec le déroulement de la 30ème journée qui a vu l’USM Khenchela et le MC El Bayadh, champions respectifs des groupe Centre – est et groupe Centre –ouest, décrocher le billet d’accession en Ligue 1, sommet de la pyramide du système des compétitions nationales.

Les deux clubs ont souffert pour assurer la qualification. Amené jusqu’au bout de la bataille, ils n’ont connu la délivrance que lors la dernière journée . En concurrence avec la JS Bord Meneil et le CR Témouchent, chacun dans sa poule, L’USMK et le MCEB, disposant d’un ballotage favorable au niveau du goal avérage, ont réussi à glaner les points nécessaires face à Hamra Annaba et (2/2) au MC Saida (3/0) pour valider définitivement la montée.

Le MC El Bayadh et Le club de Khenchela sont de vieux clubs, le premier a été crée en 1936 sous le nom de l’Etoile du Sud (Geryville) avant de prendre le nom actuel le MCEB mais avec la promulgation de la réforme sportive, il a encore changé de nom pour s’appeler la JRB El Bayadh. Le second, l’USMK fêtera pour sa part le 28 juillet prochain sa 79ème année de son existence. A la différence de son compagnon de route pour la ligue 1, le club de Khenchela, a déjà joué dans ce palier durant les saisons 1974/1975 et 1975/1976.

Les deux villes, dont sont issus ces clubs, sont des grands chefs lieux de Wilaya et disposent des stades et une infrastructure hôtelière en mesure d’accueillir dans de bonnes conditions les rencontres de Ligue1. Khenchela est une ville située dans les Aurès, dans l’est algérien avec une population estimée à environ 120 000 habitants. Quant à, La ville d’El Bayadh elle se trouve à 200 km au sud de Saida et 500 km au nord de Béchar .Sa population est évalué à 100 000 habitants

Concernant la relégation, la sentence a frappé des clubs qui figuraient récemment parmi l’élite. Ils figurent même sur la tablette des vainqueurs de coupe d’Algérie. C’est le cas de l’USM Bel Abbès (1991 et 2018), la JSM Béjaia(2008) et MO Béjaia (2015). On citera aussi le CA Bordj Bou Arreridj, ancien représentant algérien en championnat arabe des clubs en 2007. Ils sont tous victimes de la mauvaise gestion. Ils se sont retrouvés au début de la saison avec de dettes colossales qui les ont empêchés de procéder à des recrutements d’éléments en mesure de  jouer au moins le maintien.

Dans la descente au troisième palier, ces “ténors” sont accompagnés par SC Ain Defla, USMM Hadjout, CRB Ain Ouessara et IB Lakhdaria, mais ces derniers sont habitués à ces niveaux.

MC EL Bayadh

MC El Bayadh

????????????????????????????????????
USM Khencehla