Non classé

LNFA : Les prompts rétablissement pour Hamid Zouba

zouba

Hamid Zouba, ancienne gloire de la glorieuse équipe du FLN et ancien sélectionneur national, traverse ces jours-ci des moments difficiles. Il se trouve actuellement à l’hôpital Ain Naadja pour des soins.

Le Président de la Ligue Nationale du Football Amateur, M.Ali Malek, touché par cette triste nouvelle, souhaite, au nom des membres de la Ligue et de tous les adhérents de la LNFA , clubs,  joueurs, dirigeants, techniciens lui souhaitent un prompt rétablissement et un retour rapide parmi les siens

Zouba, âgé de 87 ans, il est né le 2 avril 1934 à Bologhine à Alger. il est l’un des éléments qui ont constitué en avril 1958, aux côtés d’autres joueurs professionnels, l’équipe qui a porté le message du combat libérateur de l’Algérie à travers de nombreux stades du Monde. Actuellement, Il est l’un des 8 survivants de cette formation surnommée l’équipe de la LIBERTE.

Zouba a entamé sa carrière sportive dans son quartier natal Saint Eugène appelé aujourd’hui Bologhine. Il a joué avec l’OMSE et l’AS Saint Eugéne, champion d’Afrique du Nord, avant de passer en 1955 de l’autre coté de la Méditerranée pour signer au club des Chamois Niortais avec lequel il est resté jusqu’en 1958;  année au cours de laquelle, il a répondu à l’appel du mouvement indépendantiste,  le Front de Libération Nationale (FLN).

Avec les grands joueurs professionnels d’origine algérienne de l’époque tels que Rachid Mekhloufi,  Zitouni, Bentifour, pour ne citer les pré sélectionnés de l’équipe de France, Hamid Zouba et sa bande ont défrayé la chronique et ils ont réalisé l’un des plus grands coups médiatique de la révolution (1954/1962)

A l’indépendance du pays, Zouba a poursuivi sa carrière en tant joueur et parfois en tant que joueur/entraineur en Tunisie, France, avant de l’achever à l’USM Bel Abbès durant la saison 67/68.

En Aout 1969, il a été appelé comme co-entraineur avec Bentifour pour remplacer l’entraineur français de l’équipe nationale, Lucien Leduc. Il a toujours répondu présent à l’appel de l’équipe nationale. Il a effectué 5 aller et retour au niveau des verts avec qui Il compte 32 matches; un nombre qui le situe au tableau des entraîneurs nationaux en 4ème position derrière Saadane, Mekhloufi et Halilosovitch.

Entre ces passages au niveau de l’EN, il revient sur le terrain pour diriger des clubs du football national ou de l’étranger. Le sommet de sa carrière comme technicien, a eu lieu en 1976 lorsque il a récolté trois titres en une seule saison (1975/1976) avec le Mouloudia d’Alger : Champion d’Algérie, Coupe d’Algérie et champion d’Afrique.

Avec l’âge, Zouba s’est retiré du terrain, mais il a continué à fréquenter le milieu notamment à travers la fondation de l’équipe du FLN qui s’est chargée de mener une série d’action en faveur des jeunes.

Zouba a consacré toute sa vie au football, Cette vie , il l’a décrite dans un livre autobiographique sorti en 2018. L’ouvrage a pour titre Ma vie ma passion.